Actu Politique de la France ... Ads (728x90)

Info et actualité en direct - Toutes les actualités et infos !!!

, ,




http://www.youtube.com/watch?v=qHxAx9LBD5Uendofvid

[starttext] Le premier débat entre les six candidats à la primaire socialiste, diffusé sur France 2 jeudi soir, aura duré presque trois heures. Peu dynamiques, les échanges sont restés cordiaux. Néanmoins, en fin d’émission, Martine Aubry a cherché à se démarquer en prenant à parti François Hollande, actuel favori des sondages.

Elle l’a en effet attaqué sur trois thèmes, à savoir le nucléaire, l’équilibre budgétaire en 2017, et son projet de « contrat génération », alternative aux 300 000 emplois d’avenir prévus dans le projet du PS.

Sur le nucléaire, la maire de Lille a reproché à son rival son manque de fermeté.« Moi je suis claire », a-t-elle lancé. François Hollande compte réduire dans un premier temps la part du nucléaire dans l’énergie française de 75% à 50% d’ici 2025, tandis que Martine Aubry préconise une sortie totale du nucléaire qu’elle qualifie d’« énergie du passé ».

Elle a par la suite critiqué le projet de M.Hollande d’arriver « à zero déficit en 2017″ , qu’elle considère trop incertain en raison de la crise actuelle, et contradictoire avec ses intentions concernant l’éducation et l’emploi. « Je ne crois pas que l’on puisse s’engager ou alors on ne peut pas faire l’éducation, on ne peut pas faire un contrat de génération qui coûtera extrêmement cher et qui pour moi ne marchera pas », a-t-elle déclaré, affirmant néanmoins qu’elle s’engagerait à réduire le déficit à 3% en 2013.

Enfin, elle a attaqué la proposition phare de son concurrent, le « contrat génération », qui permettrait la baisse des charges pour les entreprises qui engageraient un jeune en maintenant un sénior. « Je l’ai essayé, ça ne marche pas », a lancé Martine Aubry, rappelant au passage son expérience gouvernementale.

[endtext]







Enregistrer un commentaire

votre avis nous intéresse !!