Actu Politique de la France ... Ads (728x90)

Info et actualité en direct - Toutes les actualités et infos !!!





Interrogé jeudi soir sur TF1 sur le fait qu'il soit candidat à la présidentielle en 2012, le président du Modem François Bayrou a clairement répondu "oui". Un pas de plus vers sa déclaration officielle de candidature prévue pour la semaine du 5 décembre a-t-il ensuite précisé à l'AFP. Il sera ensuite l'invité de l'émission politique de France 2 "Des paroles et des actes", le 8 décembre, en prime time.


M.Bayrou, qui était arrivé en troisième place au premier tour de la présidentielle en 2007, a indiqué qu'il était candidat "parce qu'il faut absolument que le pays reparte sur des bases nouvelles et qu'il est impossible qu'on continue comme cela pendant cinq ans".

"Si vous prenez la situation du pays, aucun des chapitres qui font le souci des Français ne s'est amélioré en cinq ans", a estimé celui qui était également candidat en 2002.

Si "vous demandez aux gens précisément dans leur vie à eux, même sur les problèmes que le gouvernement avait mis en avant - la sécurité, l'immigration, la santé économique du pays (...) - eh bien, ils vous répondront tous qu'aujourd'hui, ils sont plus inquiets qu'ils ne l'étaient il y a cinq ans".

Voilà plusieurs semaines déjà que la candidature de François Bayrou à la présidentielle ne fait plus aucun doute.

Ainsi le 4 octobre sur France 2, le leader centriste avait déjà répondu par l'affirmative à une question sur sa candidature : "oui, c'est une certitude. Qui en doute?". Il avait alors précisé qu'il choisirait "le moment pour donner le top départ" de sa campagne.

Mercredi 23 novembre au congrès de l'association des maires de France, il assurait même qu'il ferait tout "pour être présent au 2e tour" devant 300 élus locaux auxquels il a promis "un pacte de cinq ans" pour leur permettre de programmer leurs actions.

Il était alors entouré des cadres de son parti et de certains nouveaux compagnons de route comme le député Daniel Garrigue, ex-porte-parole de Dominique de Villepin, ou Alain Lambert, l'ex-ministre du Budget de Jacques Chirac.







Enregistrer un commentaire

votre avis nous intéresse !!