Actu Politique de la France ... Ads (728x90)

Info et actualité en direct - Toutes les actualités et infos !!!







Une semaine auparavant, c'est une Marine Le Pen tout sourire qui prédisait l'élection de députés frontistes. Dimanche 17 juin, le souhait de la présidente du Front national est devenu réalité. Ce sont finalement deux députés du Rassemblement bleu Marine qui vont faire leur entrée à l'Assemblée. Pour autant, l'ex-candidate du FN à la présidentielle n'entrera pas elle-même au palais Bourbon.

• Les élus

La petite-fille de Jean-Marie Le Pen, Marion Maréchal-Le Pen (42,09%) s'impose dans la 3e circonscription du Vaucluse, face au député sortant UMP Jean-Michel Ferrand (35,82%) et à la PS Catherine Arkilovitch (22,08%). Jean-Marie Le Pen a fait le déplacement pour saluer l'élection de sa petite-fille.




Autre élu du FN : l'avocat Gilbert Collard. Habitué des coups d'éclat médiatiques, de l'affaire de la profanation du cimetière juif de Carpentras (Vaucluse) à celle, plus récente, de l'Arche de Zoé, l'avocat est élu dans la 2e circonscription du Gard. Victorieux (avec 42,82% des voix) d'une triangulaire contre le sortant UMP Etienne Mourrut (15,63%) et la socialiste Katy Guyot (41,56%), l'homme de robe, âgé de 64 ans et propriétaire d'un mas en Petite Camargue, a fait campagne en voisin entre Vauvert et Saint-Gilles. Après sa victoire, Gilbert Collard a dit vouloir "faire entendre la voix d'un peuple qui en a assez" et exercer à l'Assemblée nationale "une mission de casse-couilles démocratique" qui "ne laissera rien passer".




• Les battus

Le cas le plus emblématique et le plus attendu concernait la tête de pont du FN. Marine Le Pen a perdu son duel face au candidat PS Philippe Kemel dans la 11e circonscription du Pas-de-Calais. Le candidat socialiste l'emporte à quelques voix près (50,11%) face à la présidente du FN (49,89%). Un score si serré que Marine Le Pen a dans un premier temps demandé le recomptage des voix dans la circonscription d'Hénin-Beaumont, avant d'annoncer le dépôt d'un recours du FN contre l'élection de Philippe Kemel.

Les "114 voix d'écart m'apparaissent vraiment très très faibles (...), ça mérite d'aller vérifier de près ce qu'il en est", a déclaré Marine Le Pen sur France 2 peu après 20 heures.










Enregistrer un commentaire

votre avis nous intéresse !!