Actu Politique de la France ... Ads (728x90)

Info et actualité en direct - Toutes les actualités et infos !!!

,




Jacques Bompard, député du Vaucluse, ancien membre du Front national, a accusé, mardi 26 novembre lors des questions au gouvernement à l'Assemblée nationale, le ministre de l'Intérieur et la "classe politique et médiatique" d'avoir visé les milieux d'extrême droite au début de la traque du tireur parisien.

Valls dénonce le discours de haine du député Bompard, ancien FN
"Il n'y a rien de pire que l'amalgame", a répondu Manuel Valls, qui a continué, dans l'hémicycle du Palais Bourbon : "Peu importe de savoir quelles sont les origines [du tireur parisien], la République est là pour condamner ceux qui s'en prennent d'une manière ou d'une autre à nos institutions, aux lieux de culte et à des personnes."

S'adressant directement au député, Manuel Valls a ajouté :  

"La République, monsieur le député Bompard, elle doit être forte bien sûr, pour se mobiliser contre ceux qui, comme vous, tiennent un discours de division, de haine et d'attaques contre les institutions-mêmes de la République."









Enregistrer un commentaire

votre avis nous intéresse !!