Actu Politique de la France ... Ads (728x90)

Info et actualité en direct - Toutes les actualités et infos !!!





L'histoire d'amour aura duré dix-huit ans, le mariage, douze. C'est dans le magazine Elle, que Nathalie Kosciusko-Morizet a choisi d'annoncer son divorce, au moment de la journée mondiale des droits de la femme. Une date que l'on imagine soigneusement choisie pour celle qui s'est déclarée candidate à la primaire du parti Les Républicains.

Nathalie Kosciusko-Morizet a choisi le magazine Elle pour annoncer son divorce.

C'est dans sa maison de campagne en Normandie que la femme politique a reçu les journalistes et confié qu'elle s'était séparée du père de ses deux fils, Jean-Pierre Philippe. Elle a choisi d'annoncer la rupture de son mariage, pour devancer les rumeurs sur "de fantaisistes intentions". "Un divorce est une épreuve dans toutes les familles", dit-elle.

Elle s'est séparée de son alliance mais pas de sa belle-mère

Séparée de son mari, le divorce date de trois jours avant la tenue de l'interview : "je viens d'enlever mon alliance", dit-elle. Si le bijou scellant douze ans de mariage a disparu, elle a choisi néanmoins de ne pas se séparer de sa belle-mère. "Elle je la garde", s'amuse-t-elle. Andrée, la grand mère maternelle des deux garçons, Paul-Elie et Louis-Abel, vit avec eux depuis leur naissance, apprend-on.







Enregistrer un commentaire

votre avis nous intéresse !!