Actu Politique de la France ... Ads (728x90)

Info et actualité en direct - Toutes les actualités et infos !!!





En affaires comme en politique et en diplomatie, les petits cadeaux font les bons amis. Mais quid des gros ? Et quand c'est l'émir du Qatar qui est en visite à Paris, le présent est bien évidemment proportionnel au luxe et au pouvoir d'achat qataris. C'est ainsi que Bruno Le Maire s'est vu offrir une magnifique montre de luxe, une Patek Philippe sertie de diamants d'une valeur de 85 000 euros. Et qu'il ne l'a pas gardée.

Bruno Le Maire a expliqué ne pas avoir gardé une Patek Philippe à 85 000 euros offerte par l'émir du Qatar. Et c'est aussi vrai que rare.

C'est en effet ce que l'actuel candidat à la primaire de la droite et du centre a expliqué, après avoir été mis en cause par les auteurs de Nos très chers émirs, Christian Chesnot et Georges Malbrunot. Sur le plateau des Grandes Gueules de RMC : « Il l'a prise et mise dans un coffre au ministère. Nous ne sommes pas allés vérifier si elle y est toujours. » 

Bruno Le Maire leur a répondu le jour même, via une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux : 
« Depuis quelques heures, l'histoire de la montre qui m'a été offerte par l'émir du Qatar en 2009 suscite beaucoup d'interrogations. Cette montre m'a été offerte à l'issue d'une visite de l'émir du Qatar à Paris en 2009. 
Une montre d'une grande valeur. J'ai jugé que je ne pouvais pas renvoyer cette montre au Qatar, car ce serait un affront diplomatique. 
En revanche, j'ai estimé qu'il était impossible de garder une montre d'une telle valeur, parce que ce serait me mettre sous influence d'un État étranger. J'ai pris la décision d'écrire au secrétariat général du gouvernement pour savoir que faire. 
Cette montre a été mise à la disposition du Mobilier national, où elle se trouve toujours. Je crois que les responsables politiques ne doivent pas se laisser acheter par des cadeaux d'un prix trop important. »










Enregistrer un commentaire

votre avis nous intéresse !!