Actu Politique de la France ... Ads (728x90)

Info et actualité en direct - Toutes les actualités et infos !!!





Les 282 députés élus sous l'étiquette du Parti socialiste tiendront-ils leurs engagements en matière de non-cumul des mandats ? Pour obtenir l'investiture du parti aux législatives, tous se sont engagés, par écrit, à respecter un principe voté par les militants dès 2010 : abandonner d'ici à septembre leurs mandats exécutifs locaux s'ils étaient élus ou réélus les 10 et 17 juin, sans attendre l'éventuel vote d'une loi sur le sujet. François Hollande lui-même avait prévenu, le 12 octobre 2011, que s'il était élu, ce principe serait applicable "dès 2012 pour le Parti socialiste" (voir la vidéo). Une promesse qui, depuis, semble tombée aux oubliettes.


Lorsqu'on rappelle cet engagement à ce député proche de Martine Aubry et maire d'une ville de 15 000 habitants, il répond par un large sourire : "Il y a eu autant d'engagements différents que de députés élus !". Maire de Lens depuis 1998 et député depuis 2007, Guy Delcourt dénonce "un engagement démagogique de Martine Aubry. Le non-cumul, c'est quelque chose de sérieux. Cela demande de préparer la succession, et ça ne se fait sûrement pas à coup d'effet d'annonce démago !"

Elu pour la première fois à l'Assemblée en 1986 et président de la région Paca depuis 1998, Michel Vauzelle dit, quant à lui, "attendre les indications de Martine Aubry ou de François Hollande. Si Martine Aubry nous impose de respecter l'engagement que nous avons pris, nous le respecterons. Si François Hollande considère que l'on doit attendre une loi qui s'appliquera à tous, nous le suivrons. Moi, vous savez, je suis obéissant...".







Enregistrer un commentaire

votre avis nous intéresse !!