Actu Politique de la France ... Ads (728x90)

Info et actualité en direct - Toutes les actualités et infos !!!





Malgré l'incident grave qui s'est produit mardi avec des éléments de la Séléka, lors de sa visite aux soldats français de l'opération Sangaris à Bangui, François Hollande entend retourner le plus vite possible dans la capitale de la Centrafrique. « Dans les semaines qui viennent », précisait même le président en marge de sa visite en Guyane, dont il est rentré ce dimanche matin.

Centrafrique : Hollande veut retourner rapidement à Bangui


Alors qu'il a dû rester cantonné mardi, pour des raisons de sécurité, à la zone de l'aéroport de Mpoko où sont stationnées les troupes françaises, le chef de l'Etat espère pouvoir se rendre la prochaine fois dans le centre-ville de Bangui. Ces dernières heures, des exactions s'y produisaient encore.

En retournant sur place, le « chef de guerre »

Hollande veut apporter une nouvelle fois son soutien aux militaires français, dont il a constaté sur place « les conditions sanitaires très difficiles ». Mardi, il s'était aussi recueilli sur les dépouilles des deux soldats de 22 et 23 ans morts dans une embuscade. « Presque des enfants », soufflait-il après cette cérémonie « émouvante » et « lourde ».











Enregistrer un commentaire

votre avis nous intéresse !!