Actu Politique de la France ... Ads (728x90)

Info et actualité en direct - Toutes les actualités et infos !!!

,




François Hollande a proposé, jeudi 19 janvier, un blocage temporaire des prix de l'essence et un rétablissement de la taxe sur les produits pétroliers (TIPP) flottante, une proposition jugée "coûteuse" et "inefficace" par le gouvernement alors que les prix de l'essence ont atteint, cette semaine, un nouveau sommet historique.

"Si nous sommes en capacité d'agir dès le mois de mai nous aurons un blocage temporaire du prix de l'essence, une réflexion avec les distributeurs et aussi la mise en place de cette TIPP flottante", a déclaré le candidat socialiste en marge d'un déplacement à Nantes.

La TIPP est une taxe dont le taux est déterminé au moment du vote de la loi de finances initiale, qui détermine les dépenses et les recettes de l'Etat avant le début de l'année. Un rétablissement de la TIPP flottante ferait varier le taux de cette taxe en fonction du cours du pétrole, de sorte qu'elle baisse au moment où les prix augmentent.


"Il faut avoir une discussion avec les distributeurs d'essence, il n'est pas possible d'avoir une montée du prix telle qu'elle est aujourd'hui", a expliqué le candidat socialiste à l'Elysée. Il faut "un blocage temporaire du prix de l'essence lorsqu'il y a une répercussion très rapide de la hausse et une absence de répercussion de la baisse", a-t-il souligné.

"Aujourd'hui, à travers la hausse du prix de l'essence, l'Etat a des recettes qui augmentent : est-ce qu'il est acceptable [...] qu'au travers de la TVA l'Etat gagne des recettes sur les consommateurs qui n'ont pas d'autre moyen que d'utiliser leur voiture pour aller au travail ?" s'est interrogé M. Hollande.







Enregistrer un commentaire

votre avis nous intéresse !!